Le Minimus

 

 Stéréoscope, visionneuse ou borne stéréoscopique « dite à main » a été inventé conjointement par Mrs Lucien Bize et Claparède en 1907, dont le brevet a été déposé le 23 février. De fabrication française, elle a été construite et commercialisée par Mrs Lucien Bize et Robert Pleyau en 1907.

 

Previsualisation

Modèle assez rare réalisée en acajou vernis, elle est certainement la plus petite borne connue à ce jour, ses dimensions sont de 17 cm de haut, 15 cm de large et 12 cm de profondeur. Appelée aussi « auto classeur » cette mini borne possède un système de classement de 24 vues pour plaques positives au format 45 x 107 pouvant être chargées les unes après les autres par le haut de l’appareil dans des rainures appropriées du réceptacle. Sa particularité vient de son dispositif de chargement génialement simple qui le met à la portée de tous. Le principe ; on charge les plaques positives par le haut de l’appareil dans les rainures du magasin supérieur en ayant eu soin de pousser le bloc optique à fond près de la porte fenêtre dépolie. En avançant vers soi le bloc optique (équipé de crémaillères) par les petits boutons sur les cotés, celui-ci laisse descendre la diapositive logée dans sa rainure à l’étage inférieur juste devant le bloc optique afin d’y être visionnée, puis en avançant une seconde fois le bloc optique, celui-ci laisse glisser toujours dans sa rainure la diapositive au fond du réceptacle et reçoit la seconde diapositive devant le bloc, on opère ainsi de suite successivement les une après les autres. Une fois le visionnage terminé il suffit de retourner l’appareil à l’envers, les diapositives glissent de nouveau dans le magasin supérieur, on replace le bloc optique à sa position initiale, les vues peuvent y être extraites.

Le Minimus - Stereoscope - principe - photo cine retro

Pour faciliter le classement et le chargement des diapositives il existait des boîtes-classeurs adaptées pour y être placées sur le casier supérieur, cela limite toutes manipulations manuelles et surtout les éventuelles casses accidentelles des plaques de verre. La mise au point des optiques pour le visionnage s’effectue avec la molette centrale placée entre ces deux optiques. En 1908 une publicité d’époque publiait son prix à 39 francs (environ 95 euros à ce jour) un prix très attractif pour cette époque qui le mettait à la portée de nombreux adeptes. Il existe également un modèle de même conception au format 6 x 13 (plus rare) sorti en 1910.